La région de Pilsen – le paradis des touristes (Portail touristique de la région de Pilsen) 
PrintempsÉtéAutomneHiver

Des plats typiquement tchèques

Des plats typiquement tchèques

La cuisine tchèque est un mélange rare de traditions et de cultures, qui se formaient sur le territoire. Jadis elle a été influence par l’origine celte et slave.

LA CUISINE TCHEQUE
La cuisine tchèque est un mélange rare de traditions et de cultures, qui se formaient sur le territoire. Jadis elle a été influence par l’origine celte et slave. Sous le règne de Charles IV et Rudolf II Prague ainsi que les Pays tchèques représentaient le centre de la vie politique et culturelle européenne ce qui a bien évidemment influence également la gastronomie locale. Grâce à sa position au carrefour de l’Europe et à une tradition liée à l’invention artistique et technique ainsi qu’une ingéniosité artisanale la cuisine tchèque elle aussi est devenue honnête et substantielle. Toutes les influences venant du nord, est, ouest et sud étaient reçues par le peuple d’une façon créative Cela valait aussi pour la gastronomie qui, se servant des ressources en aliment disponibles, s’ouvrait vite à tout ce qui était nouveau. La cuisine nationale tchèque est donc une cuisine très variée, de l’Europe centrale et elle se distingue par des éléments spécifiques tchèque comme par exemple des quenelles de pain blanc salées ou „sucrées“ (c’est à dire avec des fruits à l’extérieur ou intérieur), quelques soupes et sauces, de nombreux plats à base de pommes de terre, des tartes et des chaussons.
Ainsi qu’un choix relativement large de plats de fête. Si on parle des plats typiques de la cuisine tchèque on mentionnera en générale le rôti de porc avec les quenelles salées et du chou, „svíčková“ (faux filet de boeuf à la crème), les quenelles salées, „bramboráky“ (galettes de pommes de terre), les quenelles fourrées de prunes ou les tartes aux myrtilles.


LES PLATS PRINCIPAUX
„Vepřo-knedlo-zelo“ - le rôti de porc avec les quenelles et le chou
Le plat tchèque le plus typique est composé de tranches de rôti de porc, de la quenelle coupée en tranches et du chou cuit. Le rôti de porc apparaît sous des formes variées en tant que spécialité non seulement sur la table tchèque mais aussi en Bavière, Pologne et Hongrie.


"Svíčková na smetaně“ - faux filet de boeuf à la crème

Ce que nous entendons sous le terme „svíčková“ dans nos parages est le boeuf aux légumes avec sauce de crème, assaisonné avec du poivre, du thym, du laurier et citron. La sauce est accompagnée de tranches de quenelle et la tranche de viande est décorée d‘une tranche de citron, un peut de crème fouettée et des baies d’airelles. Cette sauce de crème a sa place dans la cuisine nationale grâce à des ressources facilement accessibles – le lait de vache et la crème. On trouve le rôti de boeuf sous formes différentes en Europe entière. L’adaptation tchèque date du 16ème et 17ème et les Tchèques l’ont mené à perfection. Vous chercheriez en vain au monde une sauce d’un goût pareil.


Goulasch
Le goulasch est originellement un plat des bergers hongrois mais il s’est propagé dans toute l’Europe. En Tchéquie grâce à des ingrédients locaux, notamment l’oignon, qui est largement cultivé ici et dont on ajoute dans ce plat plus qu’ailleurs, le goulasch se distingue par un goût exceptionnel. On prépare ce plat avec du boeuf fris sur l’oignon et du gras de porc. Il est épicé de piment et d’autres épices. Il est servi avec une quenelle tranchée ou avec du pain ou des pommes de terre.

SOUPES ET ENTREES
En Tchéquie ce sont des différentes soupes qui sont servies en entrées le plus souvent. Typiquement on trouve des soupes épaissies avec du roux comme par exemple la soupe de pommes de terre, de choux ou de pois.


PLATS SUCRES
„Ovocné knedlíky“ – quenelles aux fruits
– en tant que dessert mais aussi comme plat principal les Tchèques aiment manger des quenelles (levées ou pas) fourrées de prunes ou de fruits ou de morceaux de fruits. Les quenelles sont saupoudrées de sucre, des paillettes de fromage blanc dur ou fromage blanc mou ou de la chapelure frite et pour finir du beurre fondu.


„Buchty“ – les chaussons – un autre dessert typiquement tchèque sont les chaussons préparés avec de la pâte levée, fourrés de pavot, confiture de fruit ou de fromage
blanc et saupoudrés de sucre.


„Lívance“ – pancakes – se sont graduellement propagé dans le monde entier sous formes différentes. Les pancakes tchèques sont préparés avec de la pâte levée qui est frite sur une poêle huilée. Ils sont servis beurrés, saupoudrés de sucre de cannelle ou bien tartinés de confiture.


Galettes de pommes de terre – une pâte de pommes de terre cuites est frite sur une poêle sans l’huile. Elles sont servies soit beurrées ou graissées et soit en version sucrée avec du pavot ou salée (dans ce cas on peut ajouter dans la pâte des rillons).


PAR GOURMANDISE
„Utopenci“ – Les noyés

Pour accompagner la bière ou juste par gourmandise on peut prendre entre autre les cervelets conservés dans du vinaigre et l’oignon – les noyés

Last changed by: Beránek Filip (29.06.2010)

 


 

Specify Destinations:

Mapa okresů

TachovDomažliceKlatovyRokycanyPilsen-NorthPilsen-SouthPilsen-City

Name 

District 

Type